• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Des meubles de cartons

Des meubles de cartons - Valérie Perez

Un tutoriel sur Internet montrait la façon de recycler des cartons en meubles. J’avais eu l’occasion de faire quelques essais avec mon amie Sarah. Elle connaissait les différentes techniques pour façonner des meubles dans cette matière.  Elle m’avait montré quelques astuces pour l’encollage et pour le choix des emballages. Ceux qui comportaient des cannelures étaient plus résistants que les autres. La qualité du carton variant beaucoup, il était important de bien les trier avant de commencer à s’en servir. Le carton gris est le plus rigide et, de ce fait, le plus résistant. Je pouvais en faire un plateau pour une table. J’avais fait des plans pour créer une table basse résistante, et dont le plateau reposerait sur un assemblage en croix, esthétique et stable, dans la même matière. Je me préparais pour aller en ville, car je devais récupérer des emballages chez des commerçants.

La dernière fois que je m’étais déplacé dans la ville, c’était pour voir mon conseiller financier Montreal. J’avais prospecté quelques vendeurs et vendeuses pour qu’ils me mettent de côté des cartons de grande taille. Je revenais pour récupérer ce qu’ils avaient pour moi. Dans le premier magasin, la vendeuse, qui s’appelait Sonia, se souvenait très bien de moi. Elle me sortit de grands cartons qu’elle avait gardés. Ils étaient exactement de la taille qui me convenait. Je vis qu’elle vendait des écharpes et j’en pris une pour ma sœur, dont l’anniversaire était dans une semaine. Je ressortis, tout content, des cartons pleins les bras. Je les déposais dans le coffre de ma voiture, et je retournais en chercher d’autres.

Une boutique d’électroménager avait de longs et grands emballages. La qualité des cartons était parfaite pour réaliser des sièges ou encore des tabourets. Quant à leur couleur, elle pouvait être d’un marron décoloré, je recouvrirais la matière brute par de la peinture ou du papier que j’encollerais dessus. J’avais aussi découvert une technique pour mettre du tissu sur mes créations. Je pouvais créer des boîtes de rangement, recouvertes de tissus imprimés. J’avais eu la chance de récupérer des coupons que j’assemblais en un patchwork amusant et coloré. J’avais déjà fait plusieurs boîtes de cette façon et j’en avais offert quelques-unes à ma mère. Elle s’en servait pour mettre son courrier en attente et pour ranger tous ses accessoires de bureau. Pour donner une touche féminine à ces contenants, je les avais habillés avec un textile de couleur beige, épais, et j’avais ajouté un ruban rose clair. 

 

The author:

author

Passionnée de la nature, des animaux et des relations vraies, on me dit intense, directe et authentique. C’est vrai que j’ai toujours une opinion sur tout et que je ne me gêne pas pour les exprimer ! Qui m’aime me suive … sur mon blog.