• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Mon amie Annie

Mon amie Annie - Valérie Perez

J’ai entrepris des rénovations de ma maison, en commençant par changer mes fenêtres. J’ai trouvé la plus performante des sociétés de porte et fenêtre Brossard. Ma terrasse de ville est d’une taille modeste. J’ai refait le revêtement de sol. Une dalle de béton recouverte d’un enduit coloré a été posée. J’ai choisi un marron clair qui, je l’espère, vieillira bien. C’est un peu sombre, comme couleur, mais les murs qui encadrent la terrasse sont blancs cassé. Lucie, ma cousine du côté de mon père, m’a suggéré de mettre des pots pour que ma cour soit plus jolie. Cette réflexion m’a beaucoup fait cogiter. J’ai cherche des potées avec un vernis bleu Klein, un outremer d’une nuance de bleu encore plus prononcée. Les plantes qui supportent le froid en restant dans leur pot ne sont pas si nombreuses, comme je l’ai appris quand j’en ai cherché.

Des végétaux annuels pouvaient être une solution intéressante, comme me l’a dit Annie, ma voisine. Je l’ai invitée à souper, car j’apprécie beaucoup sa compagnie. Elle est sympathique, cultivée et amusante. Lorsqu’elle rit, ses bouclettes grises s’agitent dans tous les sens, comme si elles s’étaient transformées en ressort. L’évolution de mes travaux lui a plu, et elle m’a proposé de venir avec moi dans un magasin de décoration pour que je prenne de nouveaux luminaires. Je reconnais que l’éclairage de mon salon est très minimaliste. Je reçois peu, je vais dans ma chambre tôt, le soir, et je suis plus dans ma cuisine que dans les autres pièces de mon habitation.

Comme j’ai eu un samedi de liberté, je n’avais rien prévu pour ce jour, il y a deux semaines, je suis allé voir Annie pour lui proposer une sortie en ville. Je pouvais passer dans la boutique avec elle pour que je prenne des lampes pour mon salon. Elle accepta et elle se prépara. Quand nous sommes allés dans la rue de la boutique dont elle me parlait si souvent, j’ai remarqué que des pots avec des fleurs étaient exposés chez un fleuriste, dans la couleur, le bleu Klein, que je voulais. J’ai demandé à Annie de choisir avec moi les potées et je les ai fait livrer chez moi dans l’après-midi. Elles ornent ma terrasse et elles diffusent des fragrances épicées. Avec Annie, nous nous installons, le soir, sans parler, juste pour profiter du parfum des plantes qui embaume l’air.

 

The author:

author

Passionnée de la nature, des animaux et des relations vraies, on me dit intense, directe et authentique. C’est vrai que j’ai toujours une opinion sur tout et que je ne me gêne pas pour les exprimer ! Qui m’aime me suive … sur mon blog.