• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Noël dans le quartier

Noël dans le quartier - Valérie Perez

Là où j’habite, une grande fête a été organisée entre Noël et le jour de l’An. L’organisation a été bien pensée. C’est Nicole et Jean-Louis qui se sont chargés de répartir les tâches à chacun. Un mois avant la date de cet événement, une commande de décorations est arrivée chez moi. J’ai vérifié chaque élément pour être sûre qu’il fonctionnait correctement. Les lampions, les guirlandes, les bonhommes de neige animés, tout était en service. J’ai tout rangé dans ma chambre, en bas de mon armoire. C’était, du moins, ce dont je me souvenais. Décembre est passé en coup de vent, et je me suis démenée en tous sens pour trouver des présents pour chaque membre de ma famille. Invitée chez ma nièce Alexandra, j’avais rapporté une bûche en chocolat que j’avais préparée moi-même. Sur le sommet, des éclairs en chocolat et des bonbons en sucre étaient posés pour la décoration.

À ces préparatifs succédèrent ceux de la soirée de quartier. Pour commencer, les rues furent agrémentées de couronnes, que nous avons distribuées à chaque habitant. Nous les avions confectionnées avec Vanessa. Ensuite, des invitations arrivèrent dans les boîtes à lettres de toutes les rues qui étaient concernées. Le lieu où nous les attendions était confirmé. C’était le salon de Christelle et Marc, en réalité une salle de réception, qui accueillerait tout le monde. De grandes tables furent dressées, la veille des festivités. C’est à ce moment que je devais sortir les décorations. J’ai reçu un message de rappel, que j’avais programmé dans mon agenda électronique, pour que je pense à descendre le carton. Il me fut impossible de le retrouver.

J’ai retourné mes placards, mes armoires, mes étagères, en vain. J’ai regardé sous mon lit, mes coffres furent vidés et j’ai retrouvé des chandeliers que je croyais avoir perdus. Par contre, mon objectif n’était toujours pas atteint. Un appel d’Isabelle me divertit quelques instants. Elle m’annonçait qu’elle aurait un travail en orthophonie pour enfants Québec tout de suite après son diplôme. Je me détendis en entendant sa voix douce et calme ; en raccrochant, j’ai tout de suite visualisé où j’avais rangé ce que je cherchais, déjà depuis trois bonnes heures. Je suis descendue dans mon garage et j’ai sorti le grand emballage cartonné. Le lendemain, très tôt, j’ai mis en place les éléments décoratifs. L’atmosphère de fête était enfin complétée. Ce fut un instant merveilleux que nous réorganiserons l’année prochaine, comme nous nous le sommes promis.

 

The author:

author

Passionnée de la nature, des animaux et des relations vraies, on me dit intense, directe et authentique. C’est vrai que j’ai toujours une opinion sur tout et que je ne me gêne pas pour les exprimer ! Qui m’aime me suive … sur mon blog.